mercredi 15 mai 2019

Trouée


Ce mois-ci, Betty qui nous propose le thème : "Le merveilleux"  et elle ajoute : "ce qui vous émerveille, vous surprend, vous étonne".

Pour ma part, je m'émerveille de la trouée du soleil dans un ciel d'orage.



Et les autres participants, qu'est-ce qui les émerveille ? Vous le saurez en cliquant sur les liens ci-dessous.

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Betty, Blogoth67, Cara, Christophe, Cocazzz, Cynthia, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

lundi 15 avril 2019

Ceux que le photographe évite


Le thème du mois d'avril est "Fil". Il a été choisi par Lilousoleil

Pour répondre à sa proposition, même avec un peu de retard, j'ai choisi une photo de ces sacrés fils électriques qui défigurent parfois les plus beaux paysages. Je les évite du mieux que je peux, mais là, ce sont eux qui sont à l'honneur.



Vous découvrirez les fils des autres participants en cliquant sur les liens ci-dessous :

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, Blogoth67, Brindille, Cara, Christophe, Cocazzz, Cynthia, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

dimanche 17 mars 2019

Les géants ou plutôt οι γιγάντες

Un des indispensables en temps de Carême, encore très suivi ici en Grèce, mais aussi comme mezzé, ce sont les Gigantes. Il s'agit de gros haricots, type soisson, en sauce tomate. J'en ai préparé pour le Kathari Deftera, premier jour du jeûne et jour de carnaval. Mais j'en ai fait beaucoup trop étant donné que nous avions aussi, des croquettes de morue, du poulpe, des sèches, de la taramosalata, de la fava, du tirokafteri, de la skordalia, de la salade de chou et j'en passe....!

Voilà la recette pour 6 à 8 personnes en tant que plat principal. (Pour un mezzé divisez par 4 les quantités- tout du moins des haricots).

Ingrédients :

500 gr de pois de soisson
70 gr d'huile olive
1 oignon 
3 branches de céleri 
carottes
1 poivron rouge
2 gousses d'ail
1 bâton de cannelle
2 feuilles de laurier
2 c. à s. de sucre
1 c. à s. de concentré de tomates
0,5 dl de vin blanc
400 gr de tomates concassées
le zeste d'un citron
1 branche de romarin
300 dl d'eau
1 cube Magi
2 oignons frais
1 poignée de feuilles de céleri

La veille faire tremper les haricots dans de l'eau avec un peu de sel
Le lendemain, bien rincer les haricots pour éliminer le sel et les faire cuire environ 1 heure dans de l'eau (sans sel pour qu'il ne durcissent pas). Il doivent être "Al dente"
Dans une casserole, on met, l'huile, l'oignon, l'ail, le céleri en branche, les carottes, le poivron, le tout coupé en petits dés. On y ajoute le bâton de cannelle, les feuilles de laurier, le sucre, le concentré de tomate. On fait sauter le tout en remuant constamment pendant 2 à 3 minutes.
On ajoute le vin et on le laisse s'évaporer, puis on ajoute la tomate concassée, l'eau, le zeste de citron, le romarin, le cube Magi, du sel, du poivre et les haricots.
On retire la casserole du feu et on y ajoute l'oignon frais, les feuilles de céleri finement coupés, ainsi que les pois. 
On transfère le tout dans un plat allant au four, préchauffé à 180°.



On recouvre d'un feuille d'alu et on laisse cuire pendant 1/2 heure. Ensuite on goûte. Si les pois ne sont pas encore cuits, on les ré-enfourne pour 15 autres minutes et ainsi de suite jusqu'à ce qu'ils soient fondants. Il faut compter environ 1 h. mais cela dépend des pois. Quand vous les estimez prêts, laissez-les encore 15 minutes de plus à découvert, ils n'en seront que plus tendres.


S'il s'agit du plat principal vous pouvez accompagner ce plat de féta, et de persil haché.

Bon appétit !

vendredi 15 février 2019

L'incontournable


Le thème du mois a été choisi par Julia du blog Toulon by Julia. Elle nous propose 


"Faire de sa ville sa prochaine destination de voyage".

A Nauplie, ce que l'on ne peut pas éviter, c'est le Bourdzi, forteresse édifiée en 1473 par les Vénitiens.

Nauplie, Bourdzi, Grèce


Si vous voulez découvrir la ville des autres participants, cliquez sur les liens ci-dessous

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Blogoth67, Brindille, Bubble gones, Cara, Christophe, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Nicky, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

mardi 15 janvier 2019

On en voit encore !


Ce mois-ci j'ai eu l'honneur de pouvoir choisir le thème et mon choix c'est porté sur "Drôle de machine(s)". 

J'ai un faible pour ces triporteurs que l'on voit encore dans les campagnes en Grèce et parfois même à Nauplie !



J'espère que ce thème aura inspiré les autres participants. Pour découvrir leurs photos, cliquez sur les liens ci-dessous :

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Aude, Betty, Blogoth67, Brindille, Cara, Christophe, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, Dr. CaSo, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josiane, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Nicky, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

mardi 1 janvier 2019

Vive la nouvelle année




samedi 29 décembre 2018

Balade dans la froidure


En écho à la photo de Gine à voir en cliquant ICI, voici ce groupe d'arbre saisi une ou deux minutes après. Le brouillard était vagabond. 

Rechthalten, Fribourg (18.12.2018)

samedi 15 décembre 2018

Le plaisir du réveil


Ce mois-ci, le thème est "Quotidien". Il a été choisi par Escribouillages.

S'il y a un objet que j'utilise vraiment chaque jour, c'est ma théière. Pas un matin sans mes trois tasses de thé. La madeleine est en option.



Vous trouverez ce qui fait le quotidien des autres participants en cliquant sur les liens ci-dessous :

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Betty, Blogoth67, Brindille, Bubble gones, Cara, ChristL, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Nicky, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

jeudi 15 novembre 2018

L'inconnue


Le thème de ce mois c'est "Abécédaire". Il a été choisi par Ecriturbulente qui précise bien :

"Ni calligraphie, ni broderie au point de croix, mais notre environnement champêtre ou urbain qui naturellement dessine les lettres de l'alphabet."

J'avais le choix entre des l ou des I à foison (version colonnes de temples antiques) des M stylisés (version clochers d'églises) des O (version pneu oublié), mais j'ai choisi ce X discret, mais que l'on retrouve souvent dans les constructions en briques plates. 


Lygourio (12.06.2011)

Si vous voulez compléter cet abécédaire, rendez-vous en un clic chez les autres participants :

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Blogoth67, Brindille, Cara, ChristL, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Josette, Josiane, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Nicky, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Sandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

mercredi 17 octobre 2018

I comme Ile(s)

Bien sûr pour cette lettre j'aurais pu choisir I comme Icône, tant elles sont présentes dans toutes les demeures, tous les vieux kafenía, mais je dois avouer que je ne suis pas fan de l'art byzantin. Alors, autant consacrer ce chapitre à ces bouts de terres émergées qui ne sont pas toute la Grèce, mais qui lui apporte son caractère si spécifique.

Moi qui ai choisi de ne surtout pas vivre dans une île - trop de monde en été, trop peu en hiver - je reconnais que c'est toujours un plaisir que de prendre le ferry, de patienter dans la file de voitures, d'admirer l'adresse des capitaines dans les manoeuvres d'approche et de suivre aveuglément les indications des marins pour se garer au plus près de ses congénères sans jamais les érafler. Cela se termine toujours pas un grand OPA qui signifie que là, il ne faut plus bouger d'un cheveu !


Tinos (10.06.2011)

Puis le bateau quitte le port et la côte du continent ou d'une autre île se révèle petit à petit avant de se perdre au loin, derrière le sillage laissé derrière nous.


Ermioni-Hydra (23.06.2003)

A son approche, l'île se révèle, avec ses villages accrochés au flan des montagnes, ses ports de pêcheurs qui s'abritent au fond de jolies baies. 


Poros (13.09.2011)


Le goût du premier café pris sur le port, à peine descendue du bateau a un petit côté exotique, l'accent des habitants semble plus chantant et la lumière plus douce. 

Autrefois, il fallait se mettre en chasse d'une chambre. Souvent les loueurs attendaient les passagers et leur proposaient de les emmener dans "la plus belle maison de l'île" et parfois, c'était vrai !

Cythère (1994)

Maintenant, ceux qui vous attendent, ce sont les loueurs que vous avez trouvés sur le net. Les surprises sont moins grandes !

On a beau en avoir visité plusieurs, le dépaysement est toujours présent. Il faut dire que chaque île développe sa propre identité, ses propres traditions. On les regroupe par zone maritime, mer Ionienne, mer Egée, Cyclades, Dodecanèse, Saroniques, Sporades, tiens en voilà que je ne connais pas encore !  Il y a celles qui sont "envahies" par un tourisme de masse et celles oubliées mais prisées par les amateurs de tranquillité et de contacts avec les locaux. 

Mykonos (10.06.2011)

Mais il suffit de se lever plus tôt que les fêtards, ou de s'éloigner des centres touristiques pour retrouver leur âme.

Mykonos (08.06.2011)


Il y a celles où l'on va plutôt pour se baigner, celles que l'on découvre de village en village, celles qui présentent un intérêt archéologique et les toutes petites, où il fait bon s'installer tout un mois et y faire la rencontre de personnes inoubliables telle cette famille, à Folegandros, qui avait fermé sa taverne par un soir de mauvais temps, mais qui guettait mon passage pour m'inviter à partager leur repas du soir, sachant qu'aucune autre taverne n'était plus ouverte à cette époque-là de l'année. 

Les îles c'est toute une mentalité. Restez-y plus d'une semaine, tout le monde saura qui vous êtes, ce que vous faites, où vous êtes allée. A Hydra, on vous permettra d'emporter le bijou que vous ne pouvez pas payer, faute d'avoir votre carte de crédit sur vous... le dernier bateau est reparti et demain il fera jour.

Hydra (25.09.2004)

samedi 15 septembre 2018

Tradition


Le thème choisi ce mois-ci par Gine, est "Ajour(s)".  
J'ai tout de suite penser aux fameux rideaux blancs que l'on trouve traditionnellement aux fenêtres des maisons grecques.

Poros (09.10.2014)

Si vous voulez savoir si les autres participants ont fait dans la dentelle, cliquez sur les liens ci-dessous.

dimanche 12 août 2018

H comme Huile (d'olive bien sûr)


On ne peut penser à la Grèce, sans y associer l'olivier et son huile. Pas un repas sans que cette dernière ne soit présente sur la table, pour en ajouter, au cas où ... Il semble ne jamais y en avoir assez ! On s'en lèche les doigts en se disant que c'est une huile "bonne pour la santé" !

Pas une maison qui ne dispose chez elle d'un bidon où puiser abondamment le précieux liquide. 

Mais pas si vite ! D'abord il nous faut un olivier. Et du nord au sud, il ne manque jamais de faire partir du paysage.

Argolide (20.09.2009)

Puis, après la récolte, les fruits sont amenés au pressoir.


Ils sont lavés et débarrassés des dernières feuilles, 


De grandes lames d'acier les broient en une pâte peu ragoutante


Et une centrifugeuse en extrait l'huile.


Le passage par un filtre s'impose et le résultat est étonnant, non ?



Tout le processus se fait dans un vacarme incroyable et les voix peinent à surmonter le boucan. Mais l'excitation est forte et les yeux pétillent de fierté et de satisfaction. 

L'ambiance me rappelle toujours celle du pressoir après les vendanges. Attente devant la pesée finale pour déterminer le rapport du kilo de fruits, kilo d'huile, (et oui, l'huile - comme le vin d'ailleurs en Grèce - se calcule au kg). Détermination du taux d'acide oléique qui appartient au  propriétaire du pressoir (plus il est bas, meilleure est la qualité de l'huile). Exclamations et interpellations vont bon train !

L'opération se répète tous les deux ou trois jours de récolte afin de ne pas laisser les olives s'abîmer. Elle se poursuit souvent tard dans la nuit, mais on trompe l'attente en dégustant une tranche de pain rôtie trempée dans l'huile nouvelle, accompagnée d'un peu de sel et d'un bon vin de Néméa !




dimanche 15 juillet 2018

Eole !


Le thème de la photo du mois est "Vent". Il a été choisi par Pat 
Le vent ne manque pas dans mon beau pays d'adoption. Il peut parfois atteindre des vitesses dignes de son ancêtre Eole. Rien à voir avec le doux Zéphir...



Nauplie, Nafplio, Argolide, Grèce
Nauplie 

Si vous voulez voir quel vent souffle chez mes aminautes,  cliquez sur les liens ci-dessous :

Akaieric, Alexinparis, Amartia, Angélique, Betty, Blogoth67, Bubble gones, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, Céline in Paris, DelphineF, Dr. CaSo, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, FerdyPainD'épice, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jakline, Julia, Krn, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lilousoleil, magda627, Mamysoren, Marie-Paule, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanie, Nanouk, Nicky, Pat, Philisine Cave, Pilisi, Pink Turtle, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sandrin, Sous mon arbre, Tambour Major, Ventsetvoyages, Weeteweete, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

lundi 9 juillet 2018

E comme Eglise


Du fait de la non séparation de l'Eglise et de l'Etat, toute la vie sociale est baignée de religiosité. Pas de naissance sans baptême, de mariage sans passage devant le pope, de rentrée scolaire sans bénédiction et même d'acquisition de voiture sans prière préventive d'accidents, sans compter les enterrements, bien sûr.

Il me semble que je n'ai jamais autant fréquenté d'églises que depuis que je suis en Grèce. D'ailleurs, j'habite juste en-dessous de celle consacrée à l'Ευανγγελιστρια, soit l'Annonciation. La montée d'escalier exprime à elle seule sa prédominance  !

Nauplie, Evangelistria, Eglise
Nauplie, Aghia Evangelistria (10.01.2017)


Ceux qui ont voyagé en Grèce, ont certainement vu, nombre de fois, les gens se signer lorsqu'ils passent, à pied, en voiture, en bus et même à vélo devant une église ou un cimetière. Lorsqu'un Grec vous donne une adresse, il ne vous indique pas la rue et son numéro - il faut bien dire que  ce dernier manque souvent - il vous indique la position par rapport à l'église du quartier : "derrière Aghia Triada", ou "la deuxième rue perpendiculaire à "Aghios Nikolaos". Car chaque quartier compte au moins une église.

Nauplie, Nafplio, église, Aghios Nikolaos
Nauplie, Aghios Nikolaos (13.05.2011)

Mais celles que je préfère visiter, ce sont les εκκλησάκια, les petites églises, celles qui sont perdues dans la campagne, au milieu de la nature.

Arachneo, Argolide, église
Arachneo (03.04.2012)

Les fresque y gardent une certaine naïveté et témoignent du temps qui passe.

Arachneo (03.04.2012)

Mais je ne saurais oublier ici les monastères, si nombreux et le plus souvent situés dans le plus beau site d'une région.


Arcadie, Moni Prodromou, Gorges du Loussios
Gorges du Loussios, Moni Prodromou (20.04.2010)