dimanche 18 mars 2012

Eoliennes


Grande effervescence dans le port marchand de Nauplie depuis une dizaine de jours. 


Les pièces d'un mécano géant sont déchargées une à une et entreposées dans un ordre systématique.


On y découvre de drôles de vaisseaux spatiaux


et de longs silos dont on se demande pourquoi ils portent un nom si injurieux !


Rien n'a été oublié, même pas les éléments d'assemblage


Mais les éléments les plus impressionnants sont encore ces planches à voiles pour titans.


Le titre de mon message a déjà vendu la mèche. Ce sont bien sûr des éoliennes, celles que l'on aperçoit de plus en plus sur la crête des montagnes grecques.


19 commentaires:

  1. Ce sont comme des gigantesques oiseaux qui se déplacent leurs ailes lentement. Je ne me jamais jusqu'a maintenant demandais comment ils fonctionnent,comment ils sont assemblés.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beau être plus que 100% écolo dans ma vie de tous les jours, je ne me ferai jamais à ces implantations qui dégradent le paysage... désolée :)

    RépondreSupprimer
  3. Très beau documentaires avec de magnifiques photos!
    À bas le nucléaire!
    J'aime voir ces moulins des temps modernes et je ne trouve pas qu'ils dégradent le paysage à condition de ne pas les mettre n'importe où. Ainsi sur les montagnes ça me fait penser à des enfants de géant qui auraient planté là leur petits moulins (tu sais, ceux en plastique avec une tige pour les tenir et avec lesquels on court pour faire tourner les ailes lorsqu'il n'y a pas assez de vent;o)) pour aller jouer un peu plus loin;o)
    À bas le nucléaire!

    ***
    Re-bizzzzzzz****

    RépondreSupprimer
  4. Très bien amenés, tes moulins à air ! Je les trouve poétiques, plantés sur ces montagnes, en tout cas moins dégradants que ces téléphériques et autres tire-cul - sans compter les pistes de descente - qui défigurent nos Alpes ! Le pire dans ces éoliennes, ce sont quand même les tranchées dans les montagnes pour monter les pièces du puzzle que tu nous décris si bien ! Eole doit en être tout retourné - et mouliné !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est certainement les routes pour les y amener qui défigurent le plus la montagne, surtout quand elles sont fraîchement taillées. Mais elles servent aussi de coupe-feu en été, et ça c'est pas plus mal.

      Supprimer
  5. Quel suspens!...
    Mais l'écologie c'est bien. Chez les voisins.
    J'imagine que tu ne serais pas d'accord de posséder une telle sculpture dans ton jardin! Quoi que...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, mon jardin est bien trop petit, Richard !

      Supprimer
  6. Mon "pays" (les Corbières, les Pyrénées) en comporte beaucoup et je les aime bien, je les trouve aussi très belles, dans leurs lignes élancées...
    N'en déplaise à leurs détracteurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je ne suis pas gênée par leur silhouette. Il faut dire que dans le Péloponnèse, il y a tellement de sommets sans aucune habitation, ni culture. Les moutons vont paître un peu plus loin.

      Supprimer
  7. C'était joli... quand on en voyait une de temps en temps. Mais des champs entiers d'éoliennes, à mon humble avis, dégradent tout autant le paysage que des pylônes électriques ou les téléphériques. C'est très bien chez le voisin sans doute, mais avoir ça devant les yeux en permanence, les entendre (parce qu'il parait que c'est très bruyant quand c'est au bout de votre jardin), je ne crois pas que ceux qui les défendent accepteraient ces nuisances.
    Le problème des énergies n'est pas simple à résoudre cependant, je vous l'accorde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure Odile, personne n'a son jardin tout là-haut. En plus elles ne sont jamais plus qu'une vingtaine et souvent moins.

      Supprimer
  8. Lés voir (en petit nombre), c' est une chose que je trouve magnifique.
    Et ce petit documentaire est intéressant. Dommage qu' il n' y a pas plus..... :)

    RépondreSupprimer
  9. Plus élégantes et moins nocives que les centrales nucléaires, finalement perdues dans la verdure on ne voit, d'en bas, que les ailes de moulins modernes ! Merci pour ce reportage qui apporte de l'eau à nos moulins...
    Bises et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  10. C'est impressionnant de les voir au sol, avant montage ! Quand on les voit ensuite dans le paysage, elles ne paraissent pas si colossales. Et même si je trouve qu'elles abîment un peu les paysages, je les préfère cent mille fois aux centrales nucléaires qui, elles, me font froid dans le dos!

    RépondreSupprimer
  11. Je crois que le défi de l'éolien est de savoir stocker l'énergie produite et cela l'homme ne sait pas encore le faire, car les éoliennes ont le vent en poupe, si j'ose dire, mais elles produisent de l'électricité aussi quand on n'en a pas besoin.
    Apprendre, toujours et innover.

    RépondreSupprimer
  12. Sais-tu où elles seront posées?

    RépondreSupprimer
  13. Celes-ci précisément non, je ne sais pas. Mais il y en a du côté d'Arachneo, de Dydima et en Arkadie bien sûr.

    RépondreSupprimer
  14. J'imagine à quel point le chantier de montage doit être impressionnant. Nous avons un jour croisé un convoi exceptionnel composé de trois camions, chacun transportant une des pales d'une éolienne. La longueur du premier camion m'avait vraiment étonnée et ce n'est qu'au dernier que j'ai compris de quoi il s'agissait...
    Bonne fin de soirée Amartia

    RépondreSupprimer
  15. Quel est le grand enfant qui va jouer avec ce joli mécano moulin à vent ?
    Moi aussi j'aime bien les éoliennes, je les trouve très élégantes. Je ne sais pas si elles font du bruit comme disent les détracteurs, mais la ville autour de moi en fait beaucoup aussi et on s'habitue !

    RépondreSupprimer