mardi 13 mars 2012

L'olivier

Voilà un certain temps déjà que j'avais envie de vous parler de l'olivier.



S'il y a un arbre qui symbolise la Méditerranée et plus particulièrement la Grèce, c'est bien celui-là. Ne dit-on pas que c'est la déesse Athena, elle-même, qui en fit don aux Athéniens ?


 Poséidon et Athena offrant qui un cheval et qui un olivier
 à Cécrops, 7ème roi légendaire d'Athènes.
Ce dernier préféra l'olivier.


Des fossiles de cet arbre, datant de plus de 60'000 ans, ont été découverts sur l'île de Santorin. On pense cependant que la culture proprement dite n'a débuté que vers 2'800 av. J.-C.  De nombreuses tablettes écrite en Linéaire A (env. 2'000 ans av. J.-C.) parlent non seulement de l'arbre, mais de son fruit et de l'huile qu'on en tire. 


Idéogrammes de l'huile, de l'arbre et de l'olive.


Où que l'on aille, dans le Péloponnèse, le regard rencontre une oliveraie. Je ne me lasse pas des ces paysages.



Je ne suis pas la seule. Voici ce qu'écrivait J. Lacarrière, dans L'Eté grec, à propos de la plaine qui s'étend de Delphes à Itéa :


"Partout, à l'infini, des oliviers massifs, énormes, ventrus ou creusés de fissures profondes, bosselés, tordus, craquelés, éventrés, évoquant de façon saisissante des gnomes monstrueux, la face ricanante et figée d'esprits des bois englués en ces arbres, comme des héros transformés en plantes et immobilisés à mi-chemin de leur métamorphose."




Actuellement, c'est la saison de la taille.




Au printemps, les coquelicots dérouleront pour lui leur tapis rouge.




Au mois de juin, les fleurs vont éclore, et, c'est un comble, je vais développer une allergie qui se traduira par de nombreux éternuements et un peu d'asthme !




Les fruits se formeront tout au long de l'été et arriveront à maturité vers la mi-octobre.





Commencera alors le temps de la récolte, des soirées au pressoir et des premières dégustations.



27 commentaires:

  1. Quel arbre magnifique !
    La photo aux coquelicots est d'une beauté !
    Bisous
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  2. Ton billet m'a transporté de joie , j'aime l'olivier que je trouve doté d'une beauté tragique quand aux coquelicots ...que de toiles lui ai-je consacré de plus c'est une fleur si fine , délicate et si éphémère ...( je la cuisine aussi un peu mais chut ...faut pas le dire :-)
    Bonne semaine Amartia
    A++Sacha

    RépondreSupprimer
  3. Très intéressant billet. Merci, Amartia !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne me lasse pas d'admirer ces arbres! J'aime beaucoup ton vieil olivier et l'olivier aux coquelicots, superbes tous deux.

    RépondreSupprimer
  5. Miam !
    Pour les olives... mais aussi pour les photos...
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  6. Vous me ravissez!
    Voilà pourquoi j'avais besoin de revenir dans cette région de France, la plus septentrionale pour la culture de l'olivier, certes, mais qui possède de très rustiques variétés locales. Un indispensable dans mon imaginaire idéal!
    Merci pour ce très beau billet.

    RépondreSupprimer
  7. Magnifiques photos pour un reportage poétique sur un de mes arbres préférés. Merci.

    RépondreSupprimer
  8. Quel hommage à cet arbre si présent dans la culture méditerranéenne. Il est beau et bon, c'est l'arbre parfait !

    RépondreSupprimer
  9. Tes photos sont magnifiques Amartia et quel bonheur que cette page consacrée à cet arbre magnifique. J'ai vu de merveilleux oliviers lorsque j'étais en Corse, tordus, torturés aussi et qui m'inspiraient un profond respect. J'en ai fait aussi des photos car l'olivier est bien le symbole du sud et nous n'en avons que de pâles répliques en Normandie...
    Quel dommage d'être allergique au pollen... J'espère que tu n'en souffriras pas trop malgré tout quand l'heure sera venue. Je sais pour avoir balayé chaque matin la terrasse chez nos amis que ce pollen teinte tout de jaune et qu'il tombe et vole pendant de nombreux jours d'affilée...
    Merci pour ce très bel hommage à un arbre que j'aime beaucoup et encore bravo pour tes clichés !

    RépondreSupprimer
  10. Beau reportage pour un arbre mythique et très belles photos.

    RépondreSupprimer
  11. Pour une coïncidence, c'en est une !!! En vacances en Provence, j'ai acheté aujourd'hui même un olivier en carrelage de Salernes pour décorer ma cuisine... je te montrerai le résultat final quand il sera posé (peut être pas avant juillet car il m'est impossible de ramener avec moi cette jolie trouvaille par avion...mais les charmants amis qui m'hébergent se feront un plaisir de me livrer à domicile...) Je rapporte de belles photos, je l'espère !
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  12. Belles photos qui nous montrent cet arbre royal de saison en saison !!! Je n'avais pas encore vu les fleurs de l'olivier! J'ai pu en photographier sur l'île de Skopelos en septembre, les olives étaient énormes!!!
    On ne voit pas beaucoup d'huile grecque dans nos boutiques, dommage !
    Bon mercredi !

    RépondreSupprimer
  13. Intéressant à lire. Impressionnant de voir ces troncs tortueux. Et les coquelicots..... avec tout leur charme, j' adore. Je n' aime pas les olives, mais je m' endormirai moins bête, ce soir !
    Merci Amartia :)

    RépondreSupprimer
  14. Bien beau billet d´un arbre que j´admire et vénère moi aussi.

    RépondreSupprimer
  15. Le premier olivier a la particularité d'être un couple enlacé. Il n'a pas de prix, celui-là. Merveilleux. Et puis, moi aussi, j'aime les oliveraies. Je m'assois, je regarde les feuilles argentées sous les reflets du soleil... C'est si beau!

    RépondreSupprimer
  16. Du plus jeune au plus tordu,
    Les oliviers n'ont pas fini de nous faire rêver !
    Et tu sais quoi ?... C'est un sujet... qui m'inspire !

    Biseeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  17. Superbes photos, je viens de faire trois billets sur le voyage en Grèce et bien sûr l'Eté grec y avait sa place

    j'ai bien aimé ces mots du poète : Décomposez la Grèce et vous verrez qu’il ne restera pour finir, qu’un olivier, une vigne et un bateau". Elytis Odysséas

    RépondreSupprimer
  18. En Haute Provence nous avons aussi beaucoup de superbes oliviers

    Les disciples et le maître
    les coquelicots
    au pied de l'arbre

    RépondreSupprimer
  19. J'adore ton olivier et surtout la photo avec les coquelicots.
    Nous avons un "bébé olivier" dans le jardin, et il pousse bien !

    RépondreSupprimer
  20. Comme une année qui défile au rytme des saisons de l'olivier. Très belle Note.

    RépondreSupprimer
  21. très sympathique ce document sur l'olivier. Ventru et vigoureux ou entouré de coquelicots ce sont de belles photos.Merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
  22. Alors ça : être allergique aux oliviers c'est le comble !!!

    RépondreSupprimer
  23. Il ne manque plus que la recette des olives "à la grecque".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me donnes une idée. J'en ferai certainement un billet un de ces prochains jours.

      Supprimer
  24. C'est tres beau ! Je suis moi aussi tres sensible a cet arbre symbole de la Grece !
    Bon week end !

    RépondreSupprimer
  25. Bonsoir l'olivier est mon arbre préféré alors comment ne pas craquer lorsque j'en vois un
    Merci et les olives aussi j'adore tout simplement
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer