jeudi 1 mars 2012

Sur les murs


"Sur les murs" c'est le thème du mois de mars de Défifoto

J'ai donc fait un tour en ville de Nauplie et je me suis bien sûr rendue vers le mur du terrain de football, que la municipalité a mis à la disposition des tagueurs. 



Voilà quelques échantillons de ce qui s'y voit ces jours-ci :


Autant vous dire que ce n'est pas ma tasse de thé (cette expression paraît bien ringarde, à côté de ces débordements adolescents), même si j'ai relevé, ici ou là sur le net, certains graffitis à caractère nettement plus politique, qui, eux, m'ont intéressée.

D'abord celui-ci, que j'emprunte à Dimitris Kalatzis, dont je vous recommande le blog photos.

©Dimitris Kalatzis


Et celui-là qui proclame : Cessez de nous sauver






Et bien sûr, le fameux Loukanikos




Mais ce qui m'énerve au plus haut point, c'est la capacité des suporters de football de se répandre, partout en ville, avec leurs fameux G7 ou Θ7, qui font référence à l'une des "Gate" du stade d'Olympiakos au Pirée.



19 commentaires:

  1. Les murs ont aussi des histoires à raconter ...
    Bises de belle journée
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  2. Je ne m'attendais pas à trouver un billet sur les graffiti chez toi qui les hait tant ! J'aime beaucoup "For Sale", il résume malheureusement très bien la situation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, c'est vraiment parce que c'était le thème imposé.

      Supprimer
  3. Bonjour,
    Tu avais en effet beaucoup de choix.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai horreur des tags... par contre les trompe-l'oeil sur les murs sont toujours du plus bel effet ...
    Mais ton reportage photos est intéressant, tes commentaires tout autant.
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus je ne les aime pas, surtout ceux qui n'expriment que l'égocentrisme du tagueur.

      Supprimer
  5. Même s'ils peuvent être parfois photogéniques, je n'aime pas beaucoup les tags qui défigurent certains quartiers

    RépondreSupprimer
  6. J'aime les tags pour les messages que certains veulent faire passer , par contre je trouve le dernier très beau
    Bonne journée
    Sacha

    RépondreSupprimer
  7. Ils sont rares, mais certains graffitis sont de véritables oeuvres d'art. Je les regarde alors comme un tableau.
    Bonne fin de journée, Amartia!

    RépondreSupprimer
  8. Le moyen d'expression de ceux qui n'ont pas les moyens de s'exprimer peut-être... en tout cas un symbole de notre société, à la fois belle et malade.

    RépondreSupprimer
  9. Chère Amartia,
    Tant que les graffitis sont réalisés sur des murs destinés à cet effet, j'adore! Quand les peintres se transforment en vadales... tout le charme est rompu!

    Au fait, l'origine des graffitis remontent à l'époque de la Grèce antique, non? Les temps changent... Pas tant que ça!

    Merci pour ce clin d'oeil "graffiti".

    RépondreSupprimer
  10. Il y a quelques mois j'ai mis en ligne des photos : une guêpe énorme et une sorte de punaise peintes sur les piliers d'un pont enjambant une 4 voies. J'avais alors parlé de tags mais une copinaute m'a dit qu'il s'agissait de "graphs"... Si j'ai bien compris, le grapheur dessine vraiment alors que le tagueur peint sa révolte à travers des gribouillis plutôt infâmes la plupart du temps...
    Je n'aime pas les dégradations que les tagueurs font sur les murs ou les rames de métro, mais quand le dessin s'en mêle et que la couleur est harmonieuse, il y a parfois des créations sympathiques, voire belles.
    Bonne nuit Amartia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens de ta guêpe géante, et suis d'accord avec toi : les tags sont beaux... quand ils sont bien faits.

      Biseeeeeeees de Christineeeeeee

      Supprimer
    2. Moi aussi je m'en souviens, et je suis bien d'accord pour faire la différence entre graffiti et tag, malheureusement les uns couvrent souvent les autres !

      Supprimer
  11. Lorsque je suis allée à Montréal, j'ai pu admirer des peintures murales magnifiques : à côté, les tags que l'on peu voir sur les murs sont de la gnognotte !... Je vous les montrerai un jour sur l'Ardoise !

    Biseeeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Christineeeee. J'ai photographié également 2 ou 3 très jolis "graphs" sur les murs à Montréal. Peut-être as-tu croisé les mêmes que moi ;-)

      Supprimer
  12. Ce qui est un peu dommage, c'est la superposition des tags qui empêche un peu de les voir. Mais cela fait partie du jeu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est justement ce que je déteste le plus !

      Supprimer
  13. J'adore les graffiti! Et à Nancy, il y a aussi un mur dans une friche industrielle mis à disposition pour cet art!
    Merci pour le partage;o)

    ***
    À bientôt****

    ps: Je mets ton beau jardinet dans ma blogroll;o)

    RépondreSupprimer